Postillon


Sunday, 23rd April
 

Les restes du Général de Gaulle identifiés grace a l’ADN

Les restes du Général de Gaulle identifiés grace a l’ADN
 12 février 2013

Une équipe d’archéologues amateurs affirme avoir la preuve irréfutable que les restes récemment découverts dans le cimetière communal d’une petite bourgade de Haute-Marne sont ceux de Charles de Gaulle, illustre homme d’état français, fondateur de la Ve république.

C’est en octobre dernier, lors d’une fouille organisée par l’association des archéologues amateurs de Champagne-Ardennes (AAACA), que Dominique Pérignon membre fondateur de l’association fait la découverte d’ossements humains sous une pierre tombale du cimetière du petit village de Colombey-les-Deux-Églises.

Après une analyse détaillée de la sépulture et des recherches dans les archives de la mairie, Mme Pérignon en est persuadée: elle est en présence des restes du général De Gaulle, commandant des Forces Françaises Libres pendant la deuxième guerre mondiale.

« Seul les tests ADN pouvaient confirmer que ce squelette était bien celui du Général » explique Jean Louis Cache, président de l’association.

L’AAACA fait donc parvenir à l’institut médico-légal de Charleville-Mézières une dizaine de cheveux prélevés sous le képi encore intacte retrouvé sur le crane de la dépouille. « En comparant cet ADN avec celui prélevé sur l’un des descendants du général nous sommes en mesure d’assurer à 99,9% que ces ossement sont bien ceux de de Gaulle » explique Jean Audiard, directeur de l’institut.

« Si cette information est confirmée, c’est une découverte majeure » explique René Clément, chef de la direction de la culture et du patrimoine au conseil régional ajoutant que ces services » procéderont dans les prochains jour à de nouveaux tests ».

Chez les membres de l’association c’est un sentiment de fierté qui règne. « Penser que nos fouilles vont enfin permettre de donner au Général De Gaulle une sépulture digne de sa stature, aux coté des grands hommes qui ont marqué l’histoire de la France, c’est très émouvant  » explique Mme Pérignon.

Vous aimez? Partagez cet article !

RELATED POSTS

No related posts found

TAGS

Commentaires
UA-36225326-2