Postillon


Wednesday, 19th June
 

Pas dupes des rumeurs de fin du monde, les français s’apprêtent à perpétuer une tradition millénaire basée sur des faits imaginaires.

Pas dupes des rumeurs de fin du monde, les français s’apprêtent à perpétuer une tradition millénaire basée sur des faits imaginaires.
 24 décembre 2012

La vaste majorité des français qui la semaine dernière raillaient les prédictions farfelues de fin du monde, se préparent comme chaque année à fêter en famille l’anniversaire d’un homme venu au monde par le biais de la fécondation divine d’une jeune vierge.

Alors qu’une poignée d’illuminés s’étaient réunis à Bulgarach dans les Pyrenées pour observer les premiers signes du cataclysme qui devait sonner l’extinction de la l’espèce humaine, la plupart des français indifférents à ces prophéties excentriques s’affairaient à mettre la dernière touche aux fêtes de fin d’année qui marquent la naissance du messie, fruit des amours parapsychiques entre la compagne d’un charpentier et l’Etre Suprême.

« Toutes les années c’est la même chose, quelqu’un annonce la fin du monde, mais on n’y croit pas une seule seconde  » explique Jean Claude Bichon, buraliste à Vesoul, qui s’apprête à fermer son établissement pour pouvoir comme à chaque fin d’année commémorer la naissance d’un homme dont la conception est due à l’intervention miraculeuse du Saint-Esprit.

« On assiste à une recrudescence des théories fantaisistes de fin du monde depuis le passage au nouveau millénaire » explique la sociologue Mireille Farange, qui a déjà prévu de participer comme chaque année avec sa belle famille à la messe de noël pour célébrer l’insémination métaphysique d’une jeune palestinienne exempte du péché originel.

« Chaque année aura son lot de rumeurs infondées sur la fin du monde » souligne la sociologue, « mais comme l’ont montré les français, l’écrasante majorité d’entre eux savent faire la différence entre réalité et fiction » conclu-t-elle.

Vous aimez? Partagez cet article !

RELATED POSTS

TAGS

Commentaires
UA-36225326-2